conseils-pour-operer-des-petits-entretiens-plomberie

Guide des petits travaux plomberie à réaliser soi-même

Sans l’aide d’un plombier, vous pouvez vous débrouiller pour les petits travaux d’entretien plomberie. En vous aidant de quelques petites astuces techniques, vous pourrez identifier une fuite sans problèmes. L’installation ou le remplacement d’équipements plomberie n’a jamais été aussi facile puisque le blog vient vous secourir.

Le compteur est un excellent moyen de localiser une fuite de tuyau

Une plomberie qui fuit se traduit fréquemment par une augmentation anormale de la facture d’eau par rapport à votre consommation habituelle. Cela signale la présence d’une fuite au niveau de votre système de canalisation, tuyauterie et raccord.

Couper votre système principal d’alimentation en eau, c’est-à-dire le compteur, est la 1ère démarche à adopter pour repérer la source d’une fuite. Patientez au moins douze à vingt quatre heures avant de le remettre en marche

Il vous faudra ensuite relever les indications du compteur lors de la coupure puis dès la réouverture du circuit. L’écart d’entre les deux c’est-à-dire la différence de valeur vous indiquera la perte d’eau :

  • Commencez par freiner l’alimentation en eau depuis votre robinet principal situé en aval du compteur. Attendez douze à vingt quatre heure avant de le remettre en route.
  • Commencez par jeter un coup d’oeil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau exprimée en mètre cube . Ne perdez pas d’oeil les autres unités en hl, décalitres et l situées à droite de la virgule. Quand les 12 à 24 heures se sont écoulées, rouvrez le et notez les indications pour pouvoir déterminer la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Lisez sur votre compteur d’eau et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en route au bout de douze à vingt quatre heures . Ouvrez aussi le robinet pour laisser circuler l’eau sans oublier de surveiller le compteur d’eau . Si le compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Stoppez le compteur de nouveau pour noter le résultat final. Prenez votre machine à calculer et tentez de rapprocher les résultats pour calculer l’écart et connaître le volume d’eau perdu. Pour connaître votre débit réel de fuite, il vous suffit de divisez le chiffre obtenu par douze ou par 24 selon la durée de la coupure.
  • Une fois cela accompli, faites le tour de toutes vos installations et robinets…

conseils-utiles-pour-operer-des-petits-entretiens-plomberie

pallier un problème de fuite de canalisation: comment ça marche ?

Une fuite plus ou moins importante réside au niveau d’un raccord ou d’un tuyau défectueux.

  • Problème de fuite détecté sur un tuyau en cuivre :

Il n’y a pas trente six solutions de colmater une fuite sur un tuyau Cu, soit vous utilisez un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou bien vous vous servez d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Le raccord laisse échapper beaucoup d’eau : Comment faire pour y remédier ?

Réparer une fuite au niveau d’un raccord, c’est possible en changeant de joint.

  • Opérer un comblage de tuyau en Cu ? C’est presque un jeu d’enfant avec du mastic bi-composant adhésif et durcisseur

Procédez d’abord au ponçage de la conduite. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant avec un chiffon bien propre et puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Peaufinez le polissage en utilisant une laine d’acier fine, un morceau de toile éméri fine ou une brosse métallique Fractionnez le mastic en premier ; modelez- le. Répétez l’action jusqu’à ce que vous obteniez un mélange de produit homogène et huileux . Le mastic une fois préparé, vous pouvez l’appliquer sur la conduite. La conduite fuyante a été bien astiquée . Maintenant il vous faudra y aplanir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère tout à fait à celle-ci. Patientez quelques heures, le temps que le produit sèche, adhère à la zone fuyante et en assure le colmatage.

  • Les démarches à suivre pour colmater un tuyau fuyant en Cu en se servant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

La conduite doit-être polie et propre ! Prenez du papier abrasif, une toile émeri fine ou une brosse métallique pour l’abraser. Servez-vous ensuite d’un chiffon ou d’un torchon bien propre pour le nettoyer. Utilisez un sèche-cheveux pour sécher le tuyau en cuivre . Une fois cela fait , il ne vous restera plus qu’à appliquer la bande sur la conduite fuyante .

Votre raccord manifeste une fuite ?

  • Si votre bague PVC manifeste une fuite d’eau c’est qu’elle nécessite forcément d’être remplacée. Si ce n’est pas encore le cas, une simple opération de resserrage permettra de pallier le problème. Quand celui-ci persiste, vérifiez au niveau du joint et replacez- le. Si le résultat est le même, remplacez-le carrément.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie cuivre ?

A moins que vous soyez expert , repérer la source d’une fuite du premier coup n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyaux , soudage de piètre qualité, vice de conception , micro-vibration, effet coup bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord tuyauterie.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement dissociés : durcisseur et adhésif. Il est vendu en barres ou bien également en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’ un tuyau en Cu. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • Ruban antifuite autoamalgamant :

On le confond souvent avec un ruban adhésif noir électricien or, les deux diffèrent l’un à l’autre de par leur nature et conception. Le ruban antifuite est autoamalgamant par nature. Dès qu’on l’applique sur la surface à colmater, le ruban adhésif autoamalgamant antifuite se fond avec le tuyau.

tuyauterie PVC : que faire en cas de fuite ?

  1. Stoppez la fuite en fermant directement le compteur

Le compteur une fois stoppé , plus la moindre goutte ne doit continuer à traverser en amont de votre tuyauterie abimée .

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la de votre tuyau PVC

Soulignez la découpe de part et d’autre de la partie abimée de votre tuyau en PVC. Sectionnez- la ensuite en vous servant d’ une scie égoïne, d’une scie à métaux ou d’une scie à guichet.

  1. Le reste des éléments doit être ébavuré :

Privilégiez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur classique !

  1. Maintenant place au décrassage de toutes les surfaces de contact :

Prenez une feuille essuie-tout puis, trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; faites pareil pour les extrémités restantes de la conduite sur trois à 5 centimètres.

  1. Il est temps maintenant d’opérer le déglaçage des surfaces de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle antifuite , il faudra le faire.

  1. Les segments de tuyau à changer une fois réunis , Il vous faudra les dimensionner

Avant d’enlever la partie défectueuse pensez à la calibrer. Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Sectionnez le nouveau tronçon de tuyau :

Insérez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop serrer . Repérez la longueur des zones à découper. Tronçonnez le tube ; ébavurez- en les bouts .

  1. Pensez maintenant à relier le nouveau tuyau à votre système de tuyauterie :

Préparez la tuyauterie à recevoir le segment de tuyau neuf en ouvrant légèrement l’une des sections de conduite restantes. Dénouez les colliers fixant la partie la plus courte pour l’écarter du mur ou pour la déposer totalement par terre .

  1. Collez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la colle aux manchons.
  • Raccomoder le nouveau tronçon au système via l’extrémité de votre tuyau et des segments de la conduite initiale .
  1. Les manchons doivent être raccommodés avec le tube :

Incorporez les manchons aux bouts du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

6 conseils indispensables au remplacement d’une chasse d’eau

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau . Vérifiez alors au niveau du robinet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien fermé . Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour démonter votre la chasse d’eau, il vous faudra ôter son couvercle :

Pour une chasse d’eau tirette, il suffit de la dévisser. Pour votre chasse d’eau pressoir, il vous faudra détacher le fil qui en assure la liaison au système de vidage.

  1. Il est temps d’ôter l’ancienne chasse d’eau :

Servez-vous d’ une clef plate ou une clé à molette pour dévisser l’écrou connectant le robinet d’arrivée d’eau à votre système de remplissage. Retirez le robinet flotteur du réservoir en dévissant l’écrou en plastique l’immobilisant .

  1. Le joint doit être retiré du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de votre nouvelle chasse d’eau :

Les écrous assurant la fermeture du réservoir de vos toilettes sur la cuvette doivent être démontés. Il vous faudra alors les dévisser ! Retirez ensuite les vis par le haut. Après l’avoir démonté retirez le réservoir et placez-le au sol . Votre soin d’étanchéité usagé doit être retiré à son tour. Servez-vous d’ une clé spécifique pour ce faire.

  1. Un montage réussi d’une nouvelle chasse d’eau passe aussi par le replacement du réservoir sur la cuvette :

Purifiez la céramique et puis réinstallez le réservoir. Vissez-en d’abord de fond et l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve : celui-ci à l’aide d’ une clef spéciale. Montez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique au vis de fixation du réservoir. intégrez le vis de fixation puis, serrez-en les écrous.

  1. Restauration robinet-flotteur , l’avant-dernière étape de l’installation de la chasse d’eau neuve :

Préparez un joint pour le coulisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela accompli, stabilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, montez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous servant de la bonne clé , vous pouvez serrer l’écrou et maintenir le robinet en même temps . .

  1. Mettez la chasse d’eau neuve en place :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse par rapport à la taille du réservoir, il vous faudra également monter le mécanisme sur sa base ; tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en effectuant un mouvement de rotation à 1/4 de tour dans le sens d’une montre.

Détartrer une chauffe-eau sans plombier, c’est facile en cinq démarches

  1. Première précaution à prendre avant de nettoyer un chauffe-eau : il vous faudra l’éteindre et le mettre hors tension

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eauélectrique.

  1. Le chauffe-eau électrique est prêt à être purgé [ vidangé une fois désactivé et débranché

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance stéatite, il n’est pas nécessaire d’opérer à une vidange.

  1. La vidange est terminée ? Bravo ! songez maintenant à démonter la résistance du chauffe-eau

Après avoir terminé la vidange de votre chauffe-eau électrique , passez maintenant au démontage de la résistance. Elle est facilement repérable sous le capot de protection. N’oubliez pas de dévisser la platine en assurant la fixation .

  1. Pasteurisez- la à son tour

Pour nettoyer la résistance, servez-vous simplement d’ un détartrant commercial. Laissez seulement immerger la résistance pendant quelques heures ; nettoyez à l’aide d’une brosse métallique ; rincez délicatement à l’eau chaude.

  1. Réinstallez la platine et remettez le chauffe-eau en marche

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine simplement . Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et replacer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *